French FR English EN

Your 1st technique fist: Choku Zuki

47

Choku Zuki, basic karate punchChoku zuki is the fundamental punch:

C’est en général la première technique que l’on enseigne dans les dojos, et certainement la technique qu’on ne cessera de perfectionner tout au long de sa vie de karatéka. C’est vraiment une technique fondamentale d’où découlent beaucoup d’autres comme Nukité, Ura Zuki, Tate Zuki…

In short, believe me, keep working on your Choku Zuki.

Your whole body will be forged, as well as your mind. You will become stronger, more stable, more precise thanks to the work of Choku Zuki.

We will now break down Choku Zuki

Decomposition of Choku Zuki:

Pour ne pas faire d’erreur dans mes explications entre la gauche et la droite et ne pas vous embrouiller l’esprit, je vais choisir par exemple de vous expliquer Choku Zuki avec le poing droit. L’autre côté étant équivalent, vous saurez faire le parallèle et adapter l’explication au côté gauche.Ikite in Karate

The right fist therefore, starts from the Ikite position, against the hip, the palm turned upwards.

Comme pour beaucoup de technique en Karaté, si ce n’est pas toute, la technique ne va pas partir du poing, mais from the center of the body : we will print a fast hip rotation de droite à gauche (La hanche droite avance, la gauche recule). Attention, cette rotation n’a que très peu d’amplitude, c’est plus a vibration qui va se propager au tronc et entrainer le bras droit vers l’avant et le gauche vers l’arrière. We let go then fist right towards the target with a trajectory straight, le coude serré au corps. Dans le même temps, le poing gauche revient en arrière vers la hanche (Ikité). On veillera à garder les épaules baissées et détendues. Le mouvement s’arrête net à l’impact après une wrist rotation. We end with the right arm palm turned to the ground and the left arm facing up. During kime, the abdominals are strongly contracted, the back (Glued scapula) and the dorsal muscles (underarm muscles) in order to lock the arms dans l’articulation des épaules.

Le bras n’est jamais totalement tendu. Le coude reste toujours légèrement plié pour protéger l’articulation qui ne doit jamais arriver en butée.

Kentos strikes with knucklesWe strike with the Kentos (articulation entre le métacarpe et les phalanges de l’index et du majeur)

Choku Zuki peut se travailler au sac ou au Makiwara (Poteau de frappe). Mais si vous débutez, je vous déconseille ce type d’entrainement, car vous allez vous focaliser sur votre poing, alors que votre Zuki doit littéralement “sortir” de votre ventre (Hara).

It is better to work in a vacuum and learn how to channel all his energy in the fist who hits. So you will improve your Kime and your stability.
Par contre n’oubliez pas de verrouiller vos articulations au moment du kimé car lors du travail dans le vide vous risquez des lésions si vous laissez vos articulations venir en butée.

Voilà, j’espère que vous aurez compris que Choku Zuki is really essential for your karate training. Whatever your level, you must work your Zuki as often as possible.

All karate is summarized in this technique, it is la fundamental technique

Here now the video that I prepared you on Choku Zuki, I show you all the details and you explain the mistakes not to commit with practical exercises for your training.

See you soon

(N’oubliez pas de vous échauffez avant grâce aux conseils que je vous donne dans l’ABC des échauffement , my book to download for free ;-))

>>> Download the video

Give me your opinion in a comment below !

See you soon
Bruno

Facebook Comments
Guide offered!
"How to succeed your grade passes"


47 comments

  1. Hello Bruno, thank you for your last PDF and last videos especially because some points that I had worked at the club are very technical.

  2. please help me my child 11 years shy, ca personnaliter and too soft
    et moi je n’est plus d’autre choix que de le faire aimer le self defense comment faire ?????

  3. Hello sensei!
    I would like to say thank you for this wonderful video
    Cela fait quelque temps maintenant que j’ai voulu commencer le karaté sans vraiment avoir le temps à cause du manque de clubs dans les environs et de mes études prenantes.
    Ces vidéos sont très claires même pour un débutant comme moi, et me permettent d’allier cette envie naissante et mon emploi du temps chargé.
    Je commence le programme de 12 semaines, et avec ces courtes vidéos je vais pouvoir en faire tous les jours ! Vraiment, j’adore !
    Thanks again, and see you next time!
    Yacine

  4. Hello
    registered since yesterday
    je suis enchanté d’avoir le franchi ce pas.
    all the information provided by Bruno seems to me a very valuable support to understand the techniques and work better at the dojo ... and at home
    j’ai débuté depuis un mois au dojo mais c’est un peu démotivant au début .
    With Bruno we already feel less zero and we understand how to progress
    so thanks.

    • Good evening Jean Luc,
      En fait l’expiration commence avant. L’énergie par en fait du ventre et dès que cette énergie commence à prendre forme dans le ventre l’expiration commence et permet de réguler la pression intra-abdominal. L’expiration atteint son maximum au moment du kime (ou de l’impact si tu préfères) avec une libération maximum de l’énergie dans la cible.
      A +
      Bruno

  5. Hi Bruno!
    Merci pour cette vidéo très explicative, on comprend mieux ” le travail ” de la hance sur le Zuki et je suis entièrement d’accord avec toi, le Zuki est le point fondamental au karaté et c’est un travail a perfectionné durant toute notre vie ! 😛
    Again thank you for your articles and video very didactic!
    Good luck for the future !

  6. Salut Bruno. Peux-tu faire une vidéo avec peu, voir pas du tout de parlote? Veux-tu tester de faire un cours de karaté complet (en vidéo) (de l’échauffement vers les katas, bonkai, tendokata jusqu’aux assouplissements). C’est une proposition. Vidéo d’1heure par exemple. J’essaierai d’en faire une pour te montrer avec un minimum de parlotte voir pas du tout ;-). Amicalement. Laurent.

    • Hello Laurent,

      Le problème est que pour faire comprendre les choses, j’y arrive bien mieux en parlant. Mais je comprend ce que tu veux dire.
      Après, faire une vidéo sans parler, pour moi ce n’est plus un cours pédagogique, c’est une démonstration.
      Or we assume that those who are watching already know all the technique and we do a classical training.
      Sur le principe, je ne suis pas contre faire des vidéos complètent de cours mais le but de ce blog n’est pas de faire des entrainements complets, mais de vous perfectionner en plus de vos entrainements au dojo.

      Ceci dit, Laurent, j’attend ta vidéo avec impatience.

      Regards

  7. Bien content de reprendre les bases oubliées depuis la jeunesse. D’autant plus que c’est très bien expliqué, très pédagogique. J’avais très envi de me remettre au karaté mais mes horaires ne correspondent pas avec ceux des clubs de ma région… 2 vidéos payantes sur vodéo n’expliquent pas suffisemment les bases, vont trop vite… et là, miracle du net, je tombe sur votre, hem, ton site. Formidable!

  8. Bonjour Bruno, tes vidéos sont très explicites, cela me permet de m’entraîner chez moi, en plus de mes cours, continus c’est très intéressant, pour toute la famille

    merci

    Cyboule

  9. super vidéo Bruno je ne pensai pas que un geste aussi simple pouvait renfermé autant de critère d’application, en tout cas tous est extrêmement clair et bien expliqué merci a toi

  10. Good evening Bruno,
    merci pour ta réponse éclairée, je viens d’aller voir les programmes 1 et 2, excellent!!!!! C’est exactement ce que je cherchais, vivement les programmes 3,4,5……..21…etc!!! (je plaisante à peine!!)
    thank you very much and very quickly,
    Jeff

  11. Hello Bruno,
    I just discovered this very good blog, your pedagogy is simple and natural, we have to understand!
    Just an idea to submit to you, why not classify techniques to learn by belt in the form of a program to follow a progression?
    Sinon surtout ne change rien à ta façon d’expliquer!!
    A big thank-you,
    Jeff

    • Hello Jeff,
      Ton idée de classer les techniques en fonctions des ceintures n’est pas trop possible, je pense.
      Why? Because a Zuki, for example, is working all the time, whatever his level.
      Each person must come back to each technique throughout his life to refine and discover different facets.
      Mes vidéos sont décryptées différemment suivant que vous êtes débutants, ceinture noire, 5ème dan… Comment pourrais-je classer Oizuki dans les ceintures blanches alors que Maître Funakoshi l’a travaillé tous les jours de sa vie et estimait qu’il avait encore à apprendre?

      Par contre, oui je peux faire des programmes, et d’ailleurs il y a the beginner program, and you can also download the file of the passages of rank, there is a list of techniques to know by belt.
      En espérant t’avoir aidé.
      Bruno

  12. Hello bruno

    merci pour cette vidéo très claire, j’apprends vite je me débrouille pas mal c’est grasse à vous je profite car c’est une bonne occasion
    d’avoir un prof comme vous,”gedan barai” tres bon video bien expliqué merci je suis contant salut.

  13. Thank you Bruno,

    Effectivement, je comprends mieux maintenant. Je n’avais pas vue ça comme ça. Mais c’est vrai que c’est évident expliqué de cette façon.
    Maintenant j’aimerais savoir comment pratiquer correctement la respiration et le Kiai en Choku Zuki? Je pense que c’est vraiment crucial.
    Tu as déjà apporter des éléments de réponses ci-dessus. Mais ce n’est pas facile à mettre en œuvre. Pourrais-tu nous fournir de la documentation là dessus. Ou encore mieux écrire un article complet sur le sujet, voir avec une petite vidéo pour l’illustrer?
    Encore merci Bruno, tu viens vraiment de m’éclairer.

    • Oui, j’y ai pensé à faire un article et une vidéo, mais c’est assez complexe et je ne voudrais pas me planter. Je suis toujours dans la phase d’étude. Mais ça viendra.
      Pour reprendre ton choix du “Haaa”, j’ai analysé un peu mon propre Kiai car comme toi, j’ai plus une intonation dans les A que dans les I et c’est un peu contradictoire avec ce que je t’ai écris avant.
      En fait je me rend compte que je fais : “HIHAAA!” Le son I est présent jusqu’à l’impact, puis ça se transforme en son A quand je laisse échapper l’air au moment du relâchement.
      A+
      Bruno

      • D’après ce que j’ai lu, le son “H” exprimerait l’expiration forcée et brève. Le son “I” la fermeture de la glotte. Et le son “A” son ouverture.
        Tout est expliqué dans l’article dont je t’ai mis le lien ci-dessus.
        Depuis je suis aller vérifié sur le net ce qu’est l’Ujjayi”. Et j’ai retrouvé avec étonnement le “Haaa” sur un site qui lui est consacré.
        Here's the link:
        Ensuite j’ai vérifié ce qu’est la respiration pour le Karaté. Et sur un site, j’ai trouvé un texte inspiré par Kenei Mabuni, le fils du fondateur du Shito-ryu (Kenwa Mabuni). Ce texte traite le sujet de manière complète. Et il est encore fait mention de ce son “Haaa”.
        Here is the link in question:
        http://shitoryuquebec.org/techniques/respiration/
        Breathing methods have always been part of karate and come from ancient China.
        Par contre les notions de Kiai et de Kime proviennent du Shurite. C’est Sokon Matsumora qui les transposa au Karaté d’après les enseignements de l’école de Ken-jutsu Jigen-ryu.
        Et pour comprendre mieux ces notions on pourrait reprendre ces notions directement à leurs sources. Voilà une dernière vidéo pour savoir ce qu’est le Kiai pour l’école de sabre Jigen-ryu:
        http://www.youtube.com/watch?v=YVSONNESfyE
        D’ailleurs on y voit des pratiquant frapper des branches avec des bouts de bois. Il parait que c’est de cela que Matsumora s’inspira pour la pratique du Makiwara.
        Si tu veux en savoir davantage sur le sujet, je te conseille le livre “L’histoire du Karaté-do” de Kenji Tokitsu. C’est un maître du Shotokan qui sait parfaitement comment expliquer la façon dont c’est constitué le Karaté.

      • Hi Bruno,

        I allow myself to return to this question of Kiai. Because I just read a biography of Master Harada which is very interesting.
        In this book there is a passage reported by Harada where it is about G. Funakoshi and his Kiai.
        Je te cite le passage en question: “On raconte que le vieux maître frappait le makiwara mille fois par jour, poing gauche et droit avec légèreté tout en lançant un léger “Hoi”.”
        J’ai trouvé cette anecdote intéressante moi qui me suis toujours demandé comment effectuer correctement le Kiai.
        I consider G. Funakoshi as a leading reference on Karate.
        Et par conséquent ce son “Hoi” n’est vraiment pas très loin du son “Haa” dont je t’avais déjà parlé. Mais enfin à chacun son Kiai. L’important pour moi n’était que de te faire part de cette anecdote, tellement son rares les références sur ce fameux son de Kiai.

        Yours!

  14. Je trouve vraiment que c’est la technique de poing fondamentale. Et je me demande même si ce n’est pas la technique la plus fondamentale du Karaté.
    C’est en mettant en application cette vidéo que je m’en suis rendu compte.
    Je pense que c’est de par sa forme qui est simplifiée au maximum. Ce qui facilite l’étude des bases fondamentales du Karaté.
    Je trouve que c’est le bon support pour mettre en pratique les techniques de souffles propre au Karaté. Et par se souffle y travailler le Kiai.
    Par exemple, j’inspire lentement par le nez tout en gonflant mon ventre. Et j’expire en force par la bouche en laissant naturellement se dégonfler mon ventre. J’essaie par se biais de coordonner mon souffle et ma technique de Choku Zuki.
    Il ne faut toutefois pas oublier de commencer par un expiration afin de se vider de l’air vicié.
    Après m’avoir bien entrainé à cela, j’expire mon Kiai d’une manière forcé comme par l’expiration. J’ai choisi le “Haaa…”. Car le son “A” ouvre la glotte alors que le “I” aurait plutôt tendance à la fermer.
    Je donnais ces exemples pour illustrer mon expérience de cette techniques. Mais je pense que ce choku Zuki peut vraiment constituer le support idéal pour travailler toutes les bases du Karaté. Travail du tronc, des hanches, des épaules, du “Hara” et bien d’autres etc…
    We can even replace the Hachiji-dachi by Shiko-dachi to work our ground anchors.

    • Hello Fabrice,

      You are launching an interesting debate:
      Can we work effectively on Kiai on Choku Tsuki and Is this the most appropriate technique?
      Personally, I think you're right, Choku Tsuki, because of its simplicity, allows you to focus on the very foundations of the technique and the basics of Karate.
      Par contre, je ne suis pas tout à fait d’accord concernant le Kiai et le choix du “Haaa…” et de l’ouverture de la glotte.
      Indeed, I think that to maintain an internal pressure at the moment of the Kime, one should not try to open the glottis completely.
      Les marins quand il tirent sur une corde font : “Ho! Hiis!” et non “Ho! Haas!”
      L’idéal, à mon avis, au moment du Kiai est d’adopter la respiration de type Ujjayi (le souffle victorieux) que les Yogi connaissent bien et qui permet de former une “valve” à l’arrière de la glotte, un peu comme une soupape.
      Les trois diaphragmes que sont la glotte, le diaphragme respiratoire et le plancher pelvien doivent se combiner pour créer une pression interne à l’arrière du tronc et ainsi améliorer la stabilité du corps.
      A+
      Bruno

      • Hello Bruno,

        Pour le choix du Haaa… en Kiai, je me suis basé sur un article trouvé sur internet. C’est un article publié par une école de Goshin-budo. Ce serait un art martial fondé par le maître de Karaté Soke Shogo Kuniba qui fut un des rares 10ème dan de Karaté au Japon.
        Pour le Ho! Hiis! des marins. Je ne pense pas que ce soit la même chose car ils leur faut tirer et non pas frapper. De plus, il doivent maintenir l’effort. Ce qui n’est pas le cas lors d’un tsuki.
        Enfin pour la respiration de type “Ujjayi”, je ne pense pas que les techniques de respiration yoga soient les mêmes que celles du Karaté. J’ai même lu quelque part que c’était l’inverse de celle du Karaté et du Zen. Même si le Zen est issue du Dyana indien en passant par le Ch’an chinois influencé par le taoïsme.
        J’avoue mon ignorance en la matière, tu as peut-être raison. La question mérite d’être approfondit.
        La respiration en Karaté est fondamentale et une des clefs de voute du Karaté depuis ses origines. Il serait même judicieux d’y consacrer un article, voir même une courte vidéo pour la respiration abdominal. Cela peut se pratiqué seul chez soi. Et de plus la respiration est à la base du Kiai. Indispensable dans la pratique du Kihon et des Katas.
        Je te laisse le lien de l’article relativement à la respiration par l’école de Goshin-budo. Tu pourras t’en faire une idée.
        http://www.goshinbudokai.fr/respiration.html

      • Ce que j’ai voulu expliquer, c’est qu’il ne faut pas ouvrir la glotte au moment du Kiai, sinon ça fait comme une cocotte minute lorsque tu retires la soupape, toute l’énergie s’en va d’un seul coup.
        Or nous on veut que l’énergie soit transmise à la technique et non évacué par la bouche.
        By keeping the glottis just slightly open as in Ujjayi, we control the internal pressure in the abdominal and thoracic cavity.
        On ouvrira la glotte en grand juste après l’impact au moment de la décontraction.
        A+
        Bruno

  15. Très pédagogique, mais vidéo un peu trop longue. 10 min si adapté serait à mon avis le format idéal. Cependant, c’est un très beau et complet travail que vous que vous expliquez là. Sans oublier le travail en club qui nous permet de nous cooriger mutuellement entre plus et moins gradés. Merci encore d’exister et de partager votre savoir en toute simplicité.

    • Hello Pat,

      Trop longue? C’est une vidéo d’entrainement. Enfiler le kimono pour 10 minutes, ça me parait un peu court au contraire.
      En général, j’essaye de donner le plus de détail technique et de conseils en début de vidéo et ensuite c’est de l’entrainement pure, mais j’ai du mal à faire plus court.

      A+
      Bruno

  16. Hello,

    Une question que je me pose en regardant cette vidéo. Pourquoi faisons-nous Hikite à la hanche? Alors que dans les formes plus anciennes du Karaté d’Okinawa cela se faisait plus haut. Notamment, au niveau des côtes flottantes. Et même davantage pour ce qui était de Choki Motobu.
    Does placing Hikite at the hip allow more power?

      • About hikite, somebody say it’ useful for giving power to the techiniches, and talk about the principle of action and reaction, Third Law of newton, other say that hikite is useful Tor grap your opponent. Non my questi on is

        1 Are you scientific evidence that hikite Give power to the techinches?

        When you are kamite you are on Kamae, if your hand is on the hip, your guard is open to the opponent how can you use it on hihite on ju kumite, on competition. o self defense?

  17. Hi Bruno
    J’aime bien ta vidéo. Elle explique bien l’intérêt de parfaire cette technique car la notion de “vibration” et de travail de la hanche dont tu parles on les retrouvent dans quasiment toutes les techniques des membres supérieurs.
    Par contre tu parles des risques du travail sur sac, mais tu parles pas (dans le texte comme dans la vidéo) des risques du travail dans le vide. Je parle ici des potentielles lésions qui peuvent advenir sur les articulations. Tu “abordes”, seulement dans la vidéo, les risques pour l’épaule si elle n’est pas verrouillée vers le bas, mais tu ne parles pas du coude.
    Hors, il me semble (et pour en avoir fais les frais plus jeune faute de mise en garde de la part de mon prof de l’époque) que travailler “trop fort” dans le vide peut être néfaste pour les articulations. J’entend par “trop fort” d’arriver jusqu’à la butée articulaire du coude qui le met en hyper extension.
    Même encore aujourd’hui, quand je travaille les membres supérieurs avec mes élèves, je ressens encore des douleurs alors que, maintenant, je met de la “réserve” quand je travaille dans le vide.
    Cela vaudrait peut être le coup de mettre un avertissement (au moins dans le texte) sur la nécessité de doser sa puissance dans le vide… Après ce que je dis n’engage que moi 😉
    Congratulations for your pedagogy!
    @ Soon !
    Nico

    • Hello Nico,
      Your remark is true about working in a vacuum and the risk of injury if you do not lock the joints.
      Je viens de modifier un peu l’article pour prévenir les lecteurs des risques. Merci de m’avoir fait cette suggestion.
      Sincerely,
      Bruno

      • Hello!
        La butée, c’est quand le bras est complètement tendu, et il faudrait donc éviter d’aller jusqu’au bout? Comme je débute, j’aimerais bien effectivement ne pas risquer de me faire mal au coude en faisant de mauvais gestes dans le vide. 😉

  18. Hello,

    thank you for this very clear and educational video.
    je retrouve beaucoup d’éléments que je pratique, et que notre professeur nous enseigne également.
    C’est plutôt sympa d’avoir pris le temps de se filmer et de partager.
    I will come back to this site.

Leave a comment

mi, ut commodo Praesent facilisis ut
92 shares
Share90
tweet
Share2
Save